Améliorer son écriture

Vous avez sûrement l’impression d’avoir une écriture de cochon ? Votre entourage se plaint de votre écriture illisible ? Et parfois, même vous n’arrivez pas à vous relire ?

Au travers de cet article, je vais vous apporter mon expérience personnelle. Vous verrez ainsi comment améliorer l’apparence de votre écriture.

Tête de mule que je suis, quand je suis entrée dans l’adolescence, ma fibre artistique et esthétique s’est réveillée et j’avais besoin de changer mon écriture et de prendre du plaisir à me relire. Il ne faut pas se mentir, c’est toujours plus agréable de regarder quelque chose de beau esthétiquement (même quand ça vient de soi) que moche. Et donc, prenant mon courage à deux mains et déterminé à changer, j’ai travaillé seule l’apparence graphique de mon écriture.

Bien choisir son stylo

écrire choisir stylo

Avez-vous déjà remarqué que votre écriture est différente selon que vous écrivez avec un stylo Bic ou avec un stylo plume ? Faites des tests et vous verrez. Il est donc important de choisir le stylo avec lequel vous êtes le plus à l’aise.

La taille du stylo est importante aussi. Si le stylo est trop gros ou trop fin, la prise en main peut être difficile et inconfortable.

Le poids aussi joue. Un stylo trop lourd peut peser sur votre main, la fatiguer, le stylo peut basculer plus facilement en arrière et ohhhh catastrophe, votre beau A part en vrille pour faire un pâté tout moche. Inversement, un stylo trop léger peut nuire à la bonne maîtrise de l’objet.

Tenir son stylo

écrire tenir stylo

Il ne faut pas se mentir, à force d’être scotché sur son ordinateur et son smartphone, nous perdons la notion même de tenir son stylo et de poser la bille ou la plume sur le papier.

Il faut savoir bien tenir son outil pour être sûr de pouvoir le contrôler.

Il faut tout d’abord pincer le stylo au niveau de la pointe, ni trop loin, ni trop près. Tenez fermement le stylo sans être crispé dessus. La crispation de vos doigts sur le stylo va les fatiguer inutilement et rendre nuire à la fluidité de votre écriture.

Pour bien tenir un stylo, il est important d’avoir le poignet et les doigts souples. Ainsi vous dessinerez plus facilement les ondulations de vos lettres.

Personnellement, je me contente de réveiller mes articulations en étirant mes doigts et en faisant tournoyer mes poignets, mais en faisant mes recherches je suis tombée sur une vidéo qui montre plusieurs exercices pour délier ses doigts.

Ecrire dans de bonnes conditions

écrire bonnes conditions

Comme pour tout, il faut être dans de bonnes conditions pour bien écrire. Asseyez-vous confortablement, droit face à votre table, avec une chaise à bonne hauteur pour que vous ayez un bon visuel de ce que vous allez faire.

Pour l’éclairage, il faut un éclairage clair, doux, mais pas trop vif, cela risque de vous éblouir et de fatiguer vos yeux.

Travailler sa motricité

Cela semble très « scientifique » de parler de motricité, mais c’est important que vous maîtrisiez des gestes qui peuvent sembler anodins, mais qui demande souplesse, rigueur et précision ? Alors, n’hésitez pas à faire des loisirs créatifs, à découper, à coller et même enfiler des perles. Je vous assure que ça parait simple sur le papier, mais vous allez travailler des tas de petits muscles dans vos doigts, mains et poignets qui ne sont pas sollicités par vos smartphones.

Une belle écriture demande de l’entrainement

écrire entrainement

Bien sûr, avoir une belle écriture ne se fait pas instantanément, il faut du travail, de la rigueur et faire ses propres expériences. N’hésitez pas à travailler avec des crayons de différents grammages, des stylos (billes ou plume) de différentes tailles, pour voir où vous êtes le plus à l’aise et apprendre la maîtrise de l’objet.

Entraînez-vous à former les lettres, prenez le temps de comprendre comment les lettres sont dessinées et prenez le temps de reproduire ses formes. Cela ne sert à rien de se précipiter en se disant qu’écrire c’est une perte de temps. La rapidité d’écriture vient avec le temps et la maîtrise des gestes.

Ecrire c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas, mais il y a toujours des axes de perfectionnement et pour cela il faut du travail et de la patience. Point important, à ne pas négliger, le travail. Je ne prétends pas avoir la plus belle écriture du monde, mais il faut la travailler sans cesse pour qu’elle garde sa splendeur et qu’elle se perfectionne.

Si vous avez besoin d’aide à ce propos, n’hésitez pas à me contacter.

Et vous, où en êtes-vous avec votre écriture ? Partagez avec nous vos conseils et vos expériences.